:storysilver: :s8: đŸ‡·đŸ‡ș Aux ordres du Tsar đŸ‡·đŸ‡ș 🔞

fm17

#322

Ton groupe de LdC était assez fou au niveau des résultats :smiley: Bien joué !


#323

Bel qualif LDC. Et bravo d’avoir repris la tete en championnat


#324

Merci. On passe rasibus comme on dit
 Je me serais bien contentĂ© d’une 3e place, alors terminer 2e c’est super.

Je commence cependant Ă  stresser un peu: plusieurs de mes Russes sont en fin de carriĂšre, je ne vois pas comment je vais les remplacer. Il n’y a rien sur la marchĂ© des transferts, ou alors Ă  un prix de fou. Reste la formation
 Ce sera un passage dĂ©licat, le changement de garde
 Mais c’est justement ça qui est super dans cette partie ! :slight_smile:

Le championnat russe est beaucoup plus difficile que la MLS.


#325

Formation Formation l’obligation si tu veux devenir riche



#326

Le recrutement de Duff
man c’est pour avoir des biĂšres Ă  volontĂ©?

Oh yeah!!!


#327

Elle a une garde robe assez unique


#328

Bien jouĂ© pour la CL, la formation il n’y a que ça de vrai.


#329

Je suis un fin calculateur, en témoigne mon passage en 8e de la Champions League.

La formation ? Je n’y ai jamais attachĂ© Ă©normĂ©ment d’importance, me contentant de pĂȘcher les bons que je voyais passer. Mais en Russie, je me dois de surveiller ça de plus prĂšs, car point d’autre solution il y a.

@BBK5: La garde-robe de Susan ? Une mine d’or ! :slight_smile:


#330

Đ”ĐžĐœĐ°ĐŒĐŸ – NoĂ«l chez les Poutine

C’est en avance que nous avons fĂȘtĂ© NoĂ«l avec notre ami Vladimir cette annĂ©e. Pas de Sochi, pas de Moscou, mais bien le Palais Poutine, surnom donnĂ© Ă  la datcha du prĂ©sident situĂ©e au bord de la mer Noire Ă  Guelendjik, dans la rĂ©gion de Krasnodar, au sud de la Russie.

C’est la premiĂšre fois que je visitais ce palais de 12000 mÂČ, dans le style italien. Il a Ă©tĂ© construit, disent les mauvaises langues, avec des fonds publics dĂ©tournĂ©s. Personnellement, je n’en crois rien. Ce n’est pas le style russe, ça, de dĂ©tourner des fonds publics. Si la corruption existait en Russie, cela se saurait.

Vendu en 2011 Ă  un richissime homme d’affaires de Novorossiisk, Alexandre Ponomarenko, il est retournĂ© dans le giron du Tsar en 2019, alors que les affaires du milliardaire devenaient moins florissantes.

Nous avons eu la chambre donnant sur l’allĂ©e centrale. Notre hĂŽte nous choie, une fois encore. Seau Ă  champagne, caviar, et deux Baltika dans le frigo personnel. Monsieur Poutine me connaĂźt.

La chambre

La vue

Il est 18h lorsque nous descendons au grand salon oĂč se tiendra le repas et le bal. Le palais compte aussi un casino, qui sera accessible, moyennant une mise de dĂ©part qui devrait sĂ»rement me rebuter. Il y a du va-et-vient dans le couloir menant Ă  la cuisine, c’est Ă  croire qu’il y a plus de personnel que de convives. Car quoi! nous serons combien ?

La premiĂšre tĂȘte connue que je croise est celle de Dmitry Medvedev, tout sourire. Il semble de trĂšs bonne humeur, prenant une photo de Leila, sa magnifique Ă©pouse israĂ©lienne, devant un tableau d’Alexandre II.

GTY_Medvedev_steve_jobs_ml_150521_16x9_992

J’aperçois, au loin, Monsieur Poutine, en pleine discussion avec une dame. Son regard se tourne vers moi, il m’indique d’un geste de la main de m’approcher, pour me prĂ©senter Maria Zakharova, la nouvelle ministre des Affaires ÉtrangĂšres.

zakharova%20poutine

Elle fut la directrice de l’information et de la presse du ministùre des Affaires Étrangùres sous Sergey Lavrov, et a fini par prendre sa place à la retraite de ce dernier.

C’est une femme plus jeune que moi, avec ce regard d’acier typique des femmes russes. C’est une femme trĂšs dĂ©terminĂ©e, aux nerfs d’acier, rĂ©putĂ©e pour quelques tirades limite antisĂ©mites. Cette femme est particuliĂšre mais est devenue, au fil des ans, une des femmes les plus puissantes de la planĂšte. Un cauchemar et une bĂ©nĂ©diction pour le prĂ©sident Trump : ils semblent s’apprĂ©cier, malgrĂ© les piques qu’ils s’envoient volontiers. Je crois que le prĂ©sident amĂ©ricain, sous ses dehors frustres et machos, aiment les femmes de tĂȘte.

Monsieur Poutine nous invite à laisser les invités prendre le cocktail pour nous retirer dans son bureau. Nous avons à parler, nous dit-il.

Son bureau est somptueux, une grande piĂšce avec de grandes fenĂȘtres et une pergola donnant sur les jardins enneigĂ©s du palais. Le mobilier est de NapolĂ©on. Nous sommes quatre : Madame Zakharova, Monsieur Medvedev, Monsieur Poutine et moi.

« Mon cher Beaubien, vous n’ĂȘtes pas sans savoir ce qui se passe dans votre pays ?

  • Parlez-vous de l’Afrique du Sud ?
  • Oui.
  • Oh vous savez, mon pays, c’est la Belgique, c’est le Canada et surtout la Russie Ă©videmment. L’Afrique du Sud, c’est peut-ĂȘtre un peu le pays de mes parents, et encore. Ils l’ont quittĂ©e alors que j’étais enfant.
  • Oui mais vous ĂȘtes toujours trĂšs au fait de ce qui s’y passe.
  • Oui, bien sĂ»r. Ça va mal, je le sais, et c’est triste.
  • Depuis quelques annĂ©es, c’est devenu une poudriĂšre : la dĂ©mission forcĂ©e de Jacob Zuma en 2018, l’élection de Mmusi MaĂŻmane, de la Democratic Alliance la mĂȘme annĂ©e, le coup d’état de 2021 qui s’est soldĂ© par la prise de pouvoir des rĂ©volutionnaires Economic Freedom Fighters de Julius Malema, des communistes viscĂ©ralement anti-Blancs, suivi de l’intervention militaire amĂ©ricano-russe pour rĂ©tablir l’ordre et renverser les mutins avant qu’ils ne mettent toute l’économie Ă  terre, quel fouillis.
  • Je ne vous le fais pas dire, prĂ©sident. »

Mmusi Maimane

À son habitude, le prĂ©sident se lĂšve et arpente la piĂšce de long en large, d’un pas lent.

« Mon cher Beaubien, j’avais dans l’idĂ©e de vous inclure dans la mission diplomatique qui doit partir pour Pretoria dans quelques jours. Pour ne pas perdre de temps, j’avais pris la libertĂ© de faire l’enquĂȘte de routine qui concerne tout diplomate russe qui doit se rendre Ă  l’étranger. Et devinez quoi ? Ça a accrochĂ© dans votre cas.

  • AccrochĂ© ? je demande surpris.
  • Oui, accrochĂ©. Vous nous aviez cachĂ© que vous aviez Ă©tĂ© membre du dĂ©funt Front Nasionaal, parti sĂ©paratiste pro-afrikaner.
  • Moi ? Mais je n’ai jamais Ă©tĂ© membre de ce parti.
  • En plus d’ĂȘtre membre, vous ĂȘtes ami avec son fondateur, et un grand ami du responsable des communications de ce parti.
  • Oui, c’est vrai, mais je n’ai jamais Ă©tĂ© membre. De plus, ce parti a aujourd’hui disparu, il ne rĂ©coltait mĂȘme pas 1% des voix. Aussi, ce parti Ă©tait totalement pacifiste et non-raciste. C’était une poignĂ©e de braves fermiers amoureux de la culture afrikaner qui voulaient simplement vivre en paix et en sĂ©curitĂ©, dans la tradition de leur culture quadri-centenaire et dans leur langue.
  • Peut-ĂȘtre, mais cela fait tache. Je me vois mal reprendre contact avec Natalie MaĂŻmane, l’épouse de l’ex-prĂ©sident assassinĂ© par les milices EFF, qui assure l’intĂ©rim en attendant les prochaines Ă©lections, par l’intermĂ©diaire d’un fervent nationaliste.

Natalie Maimane

  • Mais, Monsieur le prĂ©sident, je m’insurge ! Je ne suis pas un nationaliste ! De plus, qui est au coude Ă  coude avec la Democratic Alliance aux prochaines Ă©lections ? Mon ami Daniel et son PTSA, le Party vir die Toekoms van Suid-Afrika. Tout dĂ©pend sur quel cheval vous misez : si vous misez sur Madame MaĂŻmane, comme l’Union EuropĂ©enne, je vous gĂȘnerai, mais si vous misez sur le PTSA de Daniel, je pourrais ĂȘtre d’une aide prĂ©cieuse, surtout que le prĂ©sident amĂ©ricain a dĂ©jĂ  clairement choisi son camp : celui de Daniel. Vous avez le choix : MaĂŻmane, c’est Gorbatchev Ă  la sauce sud-africaine, une femme sans poigne dans une fosse aux lions, sauf que le laisser-aller qui avait tant servi Gorbatchev pour prĂ©cipiter l’implosion de l’URSS desservirait totalement Madame MaĂŻmane.
  • Quel sac de nƓud ce pays

  • À qui le dites-vous, prĂ©sident
 Pensez-y, l’UE a choisi Madame MaĂŻmane, les USA Daniel. La balle est dans votre camp, Ă  vous de jouer, avant que la Chine ne vous dame le pion. Quoi qu’il en soit, j’accepterais d’intrercĂ©der en votre faveur auprĂšs de mon vieil ami, mais je ne me rendrai pas lĂ -bas. Quelle lĂ©gitimitĂ© aurais-je, franchement ?
  • Soit, n’en parlons plus. De toute façon, Maria Zakharova ne voulait pas vous voir dans la dĂ©lĂ©gation, vos accointances douteuses vous disqualifieraient. Imaginez que cela vienne aux oreilles du prĂ©sident Trump

  • Et de l’Union EuropĂ©enne ! ajoutai-je. »

Les trois lascars se regardent et Ă©clatent de rire.

« Mon cher Beaubien, au moins avec vous on ne s’ennuie pas ! L’Union EuropĂ©enne ! Quelle blague ! Excellent ! Imaginez si la France savait ça ! »

Le rire reprend de plus belle. Monsieur Poutine en pleure, tandis que Monsieur Medvedev se tape les cuisses.

« TrĂȘve de plaisanterie, reprend le prĂ©sident, je voulais simplement vous aviser de faire attention Ă  l’avenir, ces anciennes amours vous suivent longtemps.

  • Aucun amour Monsieur le prĂ©sident, juste l’envie de voir l’Afrique du Sud prĂ©senter un meilleur visage, et on y vient, peu importe le rĂ©sultat de ces Ă©lections. En tout cas pour les gens de la rue.

La soirĂ©e se dĂ©roula ensuite de la plus merveille des maniĂšres qui soit. Nous avons chantĂ© des cantiques, pris quelques Cognac, fumĂ© un bon havane avec l’ambassadeur cubain. Le casino, m’a-t-on dit, n’a pas dĂ©sempli aprĂšs le repas. Il faut dire que tous les bĂ©nĂ©fices allaient aux anciens combattants russes.

En tout cas, ce Monsieur Poutine devine toujours tout. Le Front Nasionaal


Au moins, il a promis de me tenir au courant.

Sources diverses : wikipedia


#331

J’ai meublĂ© un peu, car j’ai oubliĂ© un screen important avant de pouvoir parler foot
 Mais par contre, elle me plaĂźt Madame Zakharova
 :slight_smile:

Suite demain
 Je me demande si Susan va m’appeler tiens
 :slight_smile:


#332

Đ”ĐžĐœĐ°ĐŒĐŸ – TrĂȘve hivernale 2022/2023

12 février 2023 : Kremlin

Mon ami Smertin et moi sommes dans la salle d’Armes, accompagnĂ©s de Petar Smirnov, l’increvable et inĂ©narrable ministre des Sports. Nous avons Ă©tĂ© conviĂ©s en aprĂšs-midi, ce qui n’est pas coutumier de Monsieur Poutine. Il faut dire qu’il est trĂšs pris entre la Chine qui dĂ©borde sur les frontiĂšres de la SibĂ©rie du Sud et les richesses naturelles de l’Afrique du Sud que les quatre pĂŽles mondiaux (Union EuropĂ©ennes, Etats-Unis, Chine et Russie) se disputent Ăąprement. N’oublions pas non plus que le Tsar a dĂ©jĂ  la tĂȘte tournĂ©e vers 2024, oĂč il devra cĂ©der sa place Ă  la tĂȘte du pays


Tout semble bien se dessiner pour la Russie en Afrique australe en tout cas, si on se fie aux mĂ©dias russes : la Russie et la Chine auraient fait alliance commune alors que les USA ne parviennent pas Ă  s’entendre avec l’Europe.

Le gouvernement russe a entrepris un gigantesque projet de fertilisation des terres sibĂ©riennes proches de la frontiĂšre sino-russe, tout en ouvrant progressivement ses frontiĂšres aux immigrants chinois Ă  la recherche de terres cultivables, qui commencent Ă  manquer dans l’Empire du milieu.

Il faut dire que la Chine n’a jamais reconnu officiellement les traitĂ©s qui donnaient ces terres ancestrales chinoises Ă  la Russie. Cela n’avait jamais trop posĂ© de problĂšmes de par le passĂ©, les deux pays entretenant gĂ©nĂ©ralement de bonnes relations Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre excellentes, mais depuis peu de temps les deux pays semblent faire alliance de maniĂšre plus ostensible, et ces terres inoccupĂ©es constituaient un Ă©niĂšme atout dans la manche du Tsar.

Monsieur Poutine, dans son allocution tĂ©lĂ©visĂ©e de NoĂ«l, avait dĂ©plorĂ© le manque d’ouverture de l’Europe, qui arbore volontiers des sourires face Ă  lui mais se bat en coulisse pour empĂȘcher la Russie de grandir et redevenir une menace sur le continent. Quant aux USA, alors qu’ils ont toujours prĂ©tendu combattre le communisme, il devient de plus en plus Ă©vident que leur but premier il y a trente-cinq ans n’était pas de vaincre l’idĂ©ologie, mais bien de faire chuter la Russie du rang de grande puissance pour s’assurer seuls le rĂŽle de gendarme du Monde.

Devant cette double trahison, Monsieur Poutine a dĂ©cidĂ© de se tourner vers l’Est, et la Chine.

Nous attendons depuis un quart d’heure quand je vois apparaĂźtre mon ami Daniel. C’est un plaisir de le revoir. Sorte de Dandy, professeur d’Histoire, fĂ©ru de littĂ©rature, il n’a guĂšre changĂ©, ses cheveux sont toujours teints en blond. J’ai d’ailleurs toujours Ă©tĂ© trĂšs surpris de voir cet homme doux et rĂ©flĂ©chi, pieux mais homosexuel, adorant les petits chiens, ĂȘtre la voix revendicatrice d’une certaine extrĂȘme.

Je n’ai guĂšre le temps de bavarder longuement avec lui, surtout que Monsieur Poutine est apparu dans la salle et qu’il n’est pas rĂ©putĂ© pour sa patience. Je donne rendez-vous Ă  Daniel au 0.33 dans la soirĂ©e et suit Monsieur Poutine, Smertin et Smirnov dans son bureau.

« Mon cher Beaubien, me dit-il d’emblĂ©e, merci pour votre intervention auprĂšs de votre ami Daniel. Nous avons eu une excellente conversation. Un homme intĂ©ressant, qui connaĂźt l’Histoire russe sur le bout de ses doigts. Je ne crois pas cependant que ce soit un alliĂ© de poids, car son ascension fut un feu de paille, la rĂ©alitĂ© du terrain reprenant le dessus. Qui voudrait encore d’un Boer aux commandes de l’Afrique du Sud, aussi bien intentionnĂ© soit-il ?

  • Il devrait quand mĂȘme rĂ©colter quelques siĂšges.
  • C’est certain, mais mon intĂ©rĂȘt n’est pas lĂ . Il m’a parlĂ© de l’épouvantable insĂ©curitĂ© qui rĂšgne dans le pays, surtout dans les campagnes. Viols, meurtres, torture
 Femmes, enfants, vieillards, bĂ©bĂ©s, sans distinction. La situation tient plus de la barbarie que d’autre chose. C’est pourquoi il m’a demandĂ© d’ouvrir nos frontiĂšres aux rĂ©fugiĂ©s boers. Et devinez quoi ? J’ai des millions de kmÂČ de terre Ă  faire fructifier. S’ils ont rĂ©ussi Ă  faire du Karoo un oasis, ils sauront trouver le moyen de rendre le Sud de la SibĂ©rie prospĂšre. Un Ă©change de bons procĂ©dĂ©s : je leur offre asile et sĂ©curitĂ©, ils m’offrent leur savoir-faire.
  • Je suis ravi, Monsieur le prĂ©sident. Vous ĂȘtes un homme de cƓur !
  • Il m’a dit avoir frappĂ© Ă  toutes les portes : les États-Unis leur ferment la porte, l’Union EuropĂ©enne aussi bien sĂ»r, mĂȘme le Canada qui pourtant accueille Ă  bras ouverts les traitres qui ont combattu avec l’EI, en en dĂ©dommageant mĂȘme certains Ă  coups de millions, mais personne ne se semble se soucier du lent gĂ©nocide qui se passe dans l’Afrique australe depuis des dĂ©cennies
 »

Il reprend son sérieux et continue :

« Enfin, bref, parlons foot ! Savez-vous pourquoi j’ai organisĂ© cette petite rĂ©union, comme au bon vieux temps ?

  • À vrai dire, non Monsieur le prĂ©sident.
  • Parce que cela me manquait ! Oui, je suis un nostalgique, je sais
 Je vieillis, sans doute, puis Alina me rappelle, par sa simple prĂ©sence, que le temps passe tellement vite. On finit par ne plus avoir de temps pour nos amis avec tout ce travail. Mais bon, le jeu en vaut la chandelle, sacrifier temps et forces pour la Nation, quelle voluptĂ©. De plus, j’ai pris la dĂ©cision de suivre de plus prĂšs vos actions au sein du club. Je ne me fie pas vraiment Ă  cet Alexey Mikheev, il me paraĂźt bien radin pour gĂ©rer un club d’ambitions.
  • Oh vous savez j’ai
 »

Je suis interrompu par la ligne interne du prĂ©sident. C’est sa secrĂ©taire qui annonce quelqu’un apparemment. Monsieur Poutine raccroche et reprend :

« J’allais vous dire qu’il assisterait Ă  cette rĂ©union. Il vient d’arriver d’ailleurs, il est de passage Ă  Moscou pour quelques jours. Nous allons rĂ©capituler ce qui s’est passĂ© cet hiver, les mouvements d’effectif, les prolongations de contrat, et surtout votre vision Ă  moyen/long terme. Il faut lui faire dĂ©lier sa bourse Ă  ce rapiat ! »

Sur ces belles paroles, le président se lÚve et se dirige vers la porte, pour inviter notre employeur, à Smertin et à moi, à entrer.

C’est tout bronzĂ© que Monsieur Mikheev pĂ©nĂštre dans la piĂšce. Il est radieux, tout sourire. Il revient de GrĂšce, oĂč il a pris deux semaines de vacances dans le plus luxueux et luxurieux palace de Mykonos. Il semble d’excellente humeur.

Cet homme n’inspire pas confiance, le prĂ©sident n’a pas tort. Une fois les civilitĂ©s remplies, nous nous assoyons dans la partie salon du bureau, dans les confortables fauteuils de cuir noir, lĂ  mĂȘme oĂč il reçoit le prĂ©sident Trump. Monsieur Poutine prĂ©fĂšre son Ă©ternel fauteuil de suĂšde brunĂątre, avec un petit calepin pour prendre quelques notes au vol


C’est Monsieur Mikheev qui le premier prend la parole, pour remercier notre hĂŽte Ă©videmment. Il nous apprend qu’il a toute l’aprĂšs-midi, car son Ă©pouse est partie faire les boutiques au Vegas Shopping Mall, une vĂ©ritable attraction hivernale moscovite.

Je me sens mal tout Ă  coup
 Susan est Ă  Moscou
 Et elle ne m’a pas appelĂ©. J’ai une envie folle de sortir mon tĂ©lĂ©phone pour vĂ©rifier si elle ne m’a pas Ă©crit, ou envoyĂ© une photo, mais je ne peux pas, pas en pleine rĂ©union. Je sens le regard de Smertin, il me regarde de cĂŽtĂ©, il sait Ă  quoi je pense
 Le sueur perle sous mon aisselle, je dois me calmer, respirer


La voix de Monsieur Poutine me tire de ma rĂȘverie :

« Alors, qu’en pensez-vous, Mark, de l’idĂ©e d‘Alexey ?

  • Euhhh
 Excusez, j’étais distrait, j’étais perdu dans
 mes tactiques. Nous autres, entraĂźneurs, nous sommes toujours un peu absents. »

Je sens encore plus le regard de Smertin, et maintenant celui de Monsieur Poutine, qui lui aussi sait.

« Monsieur Mikheev vous disait qu’il devrait augmenter le budget pour la saison prochaine, mais pas avant. Qu’en pensez-vous ?

  • Oui, ce serait trĂšs bien, dis-je la gorge sĂšche. Je devrais pouvoir m’en sortir d’ici lĂ .
  • Bien. Je vous cĂšde la parole alors mon cher Beaubien.

Je m’avance pour saisir mon verre d’eau que je vide d’un trait, avant de commencer :

« Bon, je crois que nous pouvons dire que notre objectif de cette saison, c’est le championnat. Je nous vois mal, malheureusement, prendre le dessus sur le Bayern de Munich, notre adversaire en 8e de finale de la Champions League.

  • Je viendrai au stade, au fait, mon cher ami, me dit Monsieur Poutine. Je passerai voir les joueurs dans les vestiaires avant le match, pour essayer de les motiver.
  • Je suis certain qu’ils apprĂ©cieront, Monsieur le prĂ©sident, mais cela ne suffira probablement pas. La vĂ©ritĂ© est que le Dinamo est encore trop immature pour de tels rendez-vous. Nous avons de bons joueurs, nous pourrions crĂ©er quelques surprises en Europa League, mais en Champions League, contre le Bayern, Manchester ou le Real, il est trop tĂŽt. Mais, mais, avec un peu de patience, j’ai de l’espoir. Avez-vous vu nos jeunes espoirs ? Putilin et Belov ont le niveau pour devenir des vedettes planĂ©taires. Nous en avons d’autres en prĂ©paration, et nos jeunes russes actuels ont le niveau pour jouer un rĂŽle dans l’effectif. Non, je suis trĂšs confiant en l’avenir, mais il est trop tĂŽt.
  • VoilĂ  qui est intĂ©ressant, rĂ©pond Monsieur Mikheev. La formation ne coĂ»te pas cher, en tout cas moins cher que d’acheter des vedettes ailleurs.
  • Oh mais cela prendra aussi des vedettes, Monsieur Mikheev

  • Appelle-moi Andrey, voyons.
  • Euh oui, Andrey. Je disais donc que nous devrons entourer ces petits joyaux de bons joueurs Ă©trangers

  • Vous avez six places pour les Ă©rtangers. C’est assez. Puis, construisez un tout gros 11, un excellent 16 ou 17 et le reste peut ĂȘtre comblĂ© par des jeunes. C’est cela ma vision Ă  moi, reprend Alexey.
  • Oui, c’est ce que j’aimerais construire.
  • Alors, pourquoi ne donnez-vous pas plus la chance aux jeunes ? Je veux que vous entouriez nos Russes, nos joueurs formĂ©s au club, de grosses pointures Ă©trangĂšres. Je vous en donnerai les moyens, mais cessez de recruter du bon marchĂ© qui ne vaut pas cher, cessez de rester fidĂšle aux vieux briscards qui viennent toucher leur salaire sans plus forcer. Place aux jeunes, Mark, place aux jeunes. »

Finalement, cet Alexey Mikheev semble partager mon ambition. Mais la formation prend du temps. Je lui expose que ce sera juste pour l’an prochain, mais que nous devrions atteindre cet objectif pour la saison 2024-2025.

Le reste de la rĂ©union sera dĂ©diĂ©e au prĂ©sent, c’est-Ă -dire aux renouvellements de contrat, Ă  la prĂ©paration et aux mouvements d’effectif.

Prolongations de contrat

Le prĂ©sident a un peu tiquĂ©, mais a compris que nous ne referions pas le monde en un jour. J’ai prolongĂ© trois vĂ©tĂ©rans :


.

.

Mais aussi le jeune Yakov Spasov. Dans son cas, je n’avais pas fort le cjhoix, mais le Bulgare n’a jamais voulu lĂącher la clause libĂ©ratoire dĂ©risoire de R440M. Je vais essayer de le renĂ©gocier Ă  la hausse trĂšs rapidement.

Recrues

De nouveau, le président a un peu tiqué au sujet des recrues.

« Il y a à boire et à manger, Mark, tu la sais, a-t-il dit. »

Sa familiarité me déconcerte un peu, mais il me paraßt plutÎt sympa en fait.

Commençons par celui qui nous a dĂ©jĂ  rejoint : Magomed Zubkov. Issu de l’excellent centre de formation du Lokomotiv, il dĂ©barque au Central Dinamo pour une forte somme : R490M. ÂgĂ© de 20 ans, il peut encore progresser et devenir un tout bon ailier droit. Il sera cependant prĂȘtĂ© pour le reste de la saison, dans des conditions trĂšs avantageuses pour nous, en attendant le dĂ©part de Wszolek.

Hormis l’Écossais Jack Duff, trois autres joueurs nous rejoindrons en juillet prochain, tous les trois au terme de leur contrat :

Le premier à avoir signé est un jeune défenseur central russe, en provenance de Mordovia (Division 1) : Vladimir Morozov. Il a 19 ans et peut également progresser. Nous verrons, mais je jugeais important de recruter au sein de la charniÚre centrale car notre centre de formation semble en panne à cette position.

Nous avons Ă©galement approchĂ© un ancien du club, qui arrive en fin de contrat cet Ă©tĂ© : Sebastian HolmĂ©n. Un retour au Dinamo pour le SuĂ©dois, ce qui ravit nos supporters qui l’apprĂ©ciaient Ă©normĂ©ment. Il Ă©tait parti contre une grosse somme Ă  Cardiff et revient finalement trois ans plus tard gratuitement. Pas une solution d’avenir, mais de l’expĂ©rience.

Enfin, le troisiĂšme, et non des moindres : l’AzĂ©ri Renat Dadachov. Il sera bien entendu considĂ©rĂ© comme Ă©tranger, mais il parle le russe et a accumulĂ© de l’expĂ©rience en Allemagne. À 23 ans, c’est une belle solution d’avenir, et un recrutement quasi local.

Mthokozisi Khumalo

Le dernier sujet fut notre avant-centre sud-africain Khumalo.

Il vient de faire beaucoup parler de lui, au point que sa prĂ©sence sur la 2e marche du podium du Meilleur joueur de Premier League est passĂ© quasi inaperçu. Il a raflĂ© la 3e place du Joueur de l’annĂ©e d’Afrique, et a surtout Ă©claboussĂ© la Coupe d’Afrique des Nations de sa classe et de son talent : il a menĂ© l’Afrique du Sud au titre, plantant les deux buts en finale contre le Cameroun.

Qu’allons-nous faire de lui ? Il ne veut pas prolonger puisqu’il ne se plaĂźt pas au club, il lui reste un an et demi de contrat, il se traĂźne sur le terrain
 Je vais voir, mais si cela ne change pas, nous nous en dĂ©barrasserons Ă  la fin de la saison, contre un milliard de Roubles minimum j’espĂšre.

Alexey Mikheev & Susan

Le prĂ©sident Mikheev sera de passage Ă  Moscou plus rĂ©guliĂšrement, me dit-il. Son Ă©pouse et lui ont le dĂ©sir de se rapprocher de la capitale, de la vie nocturne, absente de leur petite ville de province. Il me tend d’ailleurs sa carte, avec son numĂ©ro personnel :

« Si tu veux t’amuser, appelle-moi. Nous organiserons quelques soirĂ©es spĂ©ciales dans notre datcha. J’ai aussi mes entrĂ©es dans tous les clubs de la ville : gay, Ă©changistes, SM
 et bien entendu dans tous les dĂ©filĂ©s de latex. J’ai entendu dire que tu aimais ça
 Viens, tu ne seras pas déçu. Et cela te permettra de revoir Susan. »

Son petit clin d’Ɠil me met mal à l’aise.

« Oui, je viendrai sans doute. »

Bon, revenons à nos moutons


Major League Soccer

Énorme saison de Columbus, qui rĂ©alise le doublĂ© championnat / MLS Cup.


.

Tirage de la Champions League

Le Bayern
 je ne me fais pas d’illusions. C’est sans doute mieux : nous pourrons ainsi jeter toutes nos forces dans la conquĂȘte du titre de Premier League.

Coupe d’Afrique des Nations


.

Préparation

Rien Ă  redire : nous semblons prĂȘts.

Finances

Le mot du coach

L’avenir ne semble pas si sombre que le prĂ©sident Poutine semblait le voir. Dans un sens, Alexay Mikheev n’a fait que me conforter dans mon idĂ©e : formation, jeunesse, russification ! MĂȘme Monsieur Poutine a Ă©tĂ© convaincu ! Nous allons rĂ©aliser de grandes choses, je le sens.

Lorsque j’ai rouvert mon tĂ©lĂ©phone, dans le stationnement du Kremlin, j’ai eu la surprise que j’attendais:

I want you inside, call Alexey.


#333

Đ”ĐžĐœĐ°ĐŒĐŸ – Saison 2022/2023 – SixiĂšme partie

Classement mi-saison

Pour rappel.

Programme

Voici le programme pour la seconde partie de la saison.

CL 1/8e Aller– 14/02/2023 : DINAMO – BAYERN MÜNCHEN

En plus d’ĂȘtre compliquĂ©, la rencontre tombe alors que la prĂ©paration n’est pas terminĂ©e. Au moins, il fera caillant, ce qui pourrait peut-ĂȘtre un peu nuire aux Allemands


Comme convenu, Monsieur Poutine a fait le dĂ©placement au stade, jusque dans les vestiaires, pour galvaniser les troupes. EntourĂ© de deux gorilles (il n’a pas que des amis parmi les sportifs) et d’une gentille animatrice, il s’est improvisĂ© coach au tableau blanc, nous narrant la fameuse tactique de la Banane dans une pince de crabe
 À moins que ce ne soit une vision de sa soirĂ©e de Saint-Valentin avec Alina


Nous verrons si cela paie.

putin%20dessin

Nous comptons bien entendu jouer crĂąnement notre chance, surtout que je peux aligner l’équipe-type sans crainte, hormis Khumalo qui est rentrĂ© avec la gueule de bois de la CAN.

AprĂšs une premiĂšre pĂ©riode Ă©quilibrĂ©e, nous avons fait preuve de fĂ©brilitĂ© et d’indiscipline derriĂšre. Cela s’est payĂ© cash Ă©videmment. Poloz a quand mĂȘme sauvĂ© l’honneur.

Je suis Ă©videmment déçu, comme le prĂ©sident qui doute de l’efficacitĂ© de sa tactique. Pourtant, la tactique d’encerclement avait bien rĂ©ussi Ă  Stalingrad en 1943 contre les Allemands
 Les pinces de Joukov avaient coupĂ© en deux la banane Ă©tirĂ©e allemande. Autre temps, autres mƓurs


Quoi qu’il en soit, nous avons maintenant une distraction de moins : seul le championnat reste, seul le championnat compte !

Magomed Zubkov prĂȘtĂ©

Je suis trĂšs satisfait de l’entente prise avec le Lokomotiv. Nous leur prĂȘtons notre nouveau venu, Zubkov, jusqu’à la fin de la saison. Non seulement ils paieront son salaire, mais en plus nous donnerons entre R15M et R30M par mois. Une maniĂšre de minimiser l’impact de son achat, tout en lui donnant du temps de jeu en attendant que Wszolek s’en aille.

Amical – 19/02/2023 : KHIMKI – DINAMO

Nous avons 11 jours entre la rencontre de Champions League et la reprise du championnat. L’occasion de faire un petit match contre notre club affiliĂ©, et voisin, de Khimki.

Une large victoire, tout s’est passĂ© aprĂšs le repos.

Anton Mitryushkin

De plus en plus, je me demande si je ne devrais pas conserver une place d’étranger pour le poste de gardien de but. Un peu comme pour l’attaquant de pointe quoi, vu que ce sont deux postes trĂšs importants. Il y a tellement de super bons gardiens disponibles Ă  l’étranger, alors que Mitryushkin est un peu limité  et il n’y a guĂšre mieux que lui parmi les gardiens russes actuels. Je vais garder cette idĂ©e dans un coin de ma tĂȘte, nous verrons en fin de saison si nous avons bel et bien une place d’étranger systĂ©matiquement libre.

PL 17 : match déjà joué

Ural – Zenit : 1-1

PL 17 – 25/02/2023 : DINAMO – KRASODAR

Le jeune Grulev doit jouer ; je place donc Suljic en meneur de jeu pour lui donner le couloir gauche. Notre capitaine Djakov fĂȘte sa 175e apparition sous le maillot belo-golubye.

Nous avons mal commencĂ© et mal terminĂ© la partie. C’est dommage, car nous avions rĂ©alisĂ© une belle rencontre, revenant au score Ă  la 22e pour passer devant sur un tir lointain de CHaykowskyi tĂŽt en seconde pĂ©riode. Il y a eu quelques secondes de trop malheureusement, et surtout une erreur Ă  la relance qui a coĂ»tĂ© cher. Un revirement Ă  la ligne bleue, comme on dit au QuĂ©bec, tout sport confondus !

PL 17 : matchs joués aprÚs

Arsenal Tula – Rostov : 0-0
Lokomotiv – Khabarovsk : 1-2
Amkar – Spartak : 1-3
Rubin – Ufa : 3-0
Fakel – Terek : 1-0
Orenburg – CSKA : 0-1

Avec la victoire de Rubin, nous sommes rejoints en tĂȘte.

DĂ©parts en fin de saison

Lors de la derniÚre journée du Mercato, nous acceptons deux offres de transferts, que nous avons réussi à repousser à la fin de la saison : notre 3e gardien Ivan Konovalov rejoindra Ural (sans doute en remplacement de Pesjakov, vieillissant) et Vitaly Lystsov partira à Terek.


.

Blessures

Cela devient inquiĂ©tant : notre arriĂšre droit Semyon Matviychuk est Ă  nouveau arrĂȘtĂ© par des douleurs au dos. Cela revient de plus en plus rapidement. TerminĂ©s pour lui les entraĂźnements supplĂ©mentaires, nous allons le mĂ©nager.

InquiĂ©tant Ă©galement la propension qu’a Igor Chaykovskyi Ă  se blesser. Lui aussi devient un habituĂ© de l’infirmerie.

Coupe de Russie – Quarts de finale

Récompenses du mois de février

But du mois : Igor Chaykovskyi (1er)

Prolongations de contrat

Il se passe plus de choses en dehors des terrains que dessus pour le moment. Nous faisons prolonger trois joueurs :

Le tout grand espoir Kirill Kleimenov, actuellement en prĂȘt Ă  Fakel, prolonge. Je compte sur lui dĂšs l’an prochain, dans l’optique de Monsieur Mikheev. Comme Putilin, il arbore le Mohawk
 Je vais avoir une Ă©quipe de Bad Boys si cela continue, digne des Detroit Pistons, pas sĂ»r que le prĂ©sident Poutine trouve ça de son goĂ»t.

Les deux vĂ©tĂ©rans Anton Shunin et Alexander Kolomeitsev prolongent d’un an. La jeunesse, c’est bien, mais il faut savoir les entourer aussi.


.

PL 18 : matchs déjà joués

Zenit – CSKA : 1-1
Orenburg – Ufa : 0-1
Rubin – Krasnodar : 1-2
Fakel – Lokomotiv : 2-3

PL 18 – 05/03/2023 : DINAMO – TEREK

Novikov remplace Matviychuk, Cousins remplace Chaykovskyi, Khumalo est en pointe

Nous sommes sauvés en toute fin de match grùce à un tir de Cousins dévie par un défenseur. Que la reprise est difficile
 Allez, il va falloir faire mieux si on veut reconduire notre titre !

PL 18 : matchs joués aprÚs

Amkar – Rostov : 3-0
Ural – Spartak : 1-2
Arsenal Tula – Khabarovsk : 1-0

PL 18 : classement

Rubin a perdu et lĂąche un peu prise, au contraire du Spartak qui revient en force.

CL 1/8e Retour – 08/03/2023 : BAYERN MÜNCHEN – DINAMO

Le seul but aujourd’hui est de ne pas ĂȘtre ridicule, et nous y arrivons. La premiĂšre pĂ©riode fut l’opportunitĂ© pour Mitryushkin de monter toute l’étendue de son talent. Il a dĂ» apprendre que je suivais quelques gardiens Ă©trangers, il a peur pour sa place. AprĂšs la pause, nous avons fait jeu Ă©gal, et sans l’exclusion de Nenakhov nous aurions sans doute tenu le 1-0.

Les joueurs n’ont pas Ă  rougir : nous sommes sortis des groupes de la Champions League, ce qui n’est dĂ©jĂ  pas un mince exploit.

PL 19 : match déjà joué

Khabarovsk – Rubin : 3-1

PL 19 – 11/03/2023 : LOKOMOTIV – DINAMO

Nous devons nous passer de Putilin, suspendu, en plus des blessés.

Nous avons pĂ©chĂ© par maladresse. MĂȘme Djakov a manquĂ© le cadre des onze mĂštres Ă  la 21e, ce qui n’est pas dans ses habitudes. Nul blanc, ce qui n’est pas mauvais au Lokomotiv, mais un peu dommage car nous aurions pu revendiquer la victoire. Bonne note pour Mitryushkin cependant, et la dĂ©fense en gĂ©nĂ©ral.

PL 19 : matchs joués aprÚs

Ufa – Ural : 1-1
Krasnodar – Amkar : 1-0
Spartak – Zenit : 1-2
CSKA – Fakel : 1-1
Terek – Arsenal Tula : 2-0
Rostov – Orenburg : 1-1

GrĂące aux dĂ©faites de Rubin et du Spartak, nous avons finalement consolidĂ© notre position de leader, avec deux points d’avance sur le Spartak et quatre sur Rubin
 comme le Zenit, qui revient.

PL 20 : matchs déjà joués

Rubin – Terek : 1-0
Amkar – Khabarovsk : 1-0
Zenit – Ufa : 1-5 (!!! Que s’est-il passĂ© ?)

PL 20 – 18/03/2023 : FAKEL – DINAMO

La semaine a servi Ă  revoir nos actions offensives, avec un entraĂźnement spĂ©cifique aux phases arrĂȘtĂ©es offensives la veille de la rencontre. Nous devons marquer plus.

Comme contre Krasnodar lors de la 17e journĂ©e, nous avons pris l’avance, de peine et de misĂšre, avant de nous faire rattraper Ă  quelques secondes du coup de sifflet final. Je ne suis pas satisfait, surtout de Khumalo qui est invisible. C’est d’ailleurs son remplaçant, Poloz, qui a marquĂ© l’unique but des Dinamiki aujourd’hui.

Je suis Ă  bout de patience avec notre attaquant sud-africain. Je l’écarte et le propose aux clubs, pour sa valeur : R1.47Mrd.

PL 20 : matchs joués aprÚs

CSKA – Spartak : 1-3
Arsenal Tula – Lokomotiv : 0-2
Ural – Rostov : 0-0
Orenburg – Krasnodar : 0-4

PL 20 : classement

Nous sommes de nouveau rattrapĂ©s par le Spartak. Rubin aussi s’accroche. Il reste dix rencontres Ă  jouer, ce sera chaud !

Alexey Mikheev

J’ai appelĂ© notre prĂ©sident mercredi soir. Smertin et moi avions nĂ©gociĂ© l’achat d’un jeune espoir du Lokomotiv, la pĂ©piniĂšre Ă  pĂ©pites, mais il manquait un peu d’argent pour finaliser le tout.

Alexey était dans un endroit trÚs bruyant. Au bout de quelques secondes, le volume de la musique a fortement baissé, il venait de sortir.

« Enfin tu m’appelles Mark ! Je n’aurais pas cru que ce serait si long. Nous sommes au bar, viens, nous t’attendons.

  • Au bar ? Mais quel bar ?
  • Ben au Three Monkeys, mon complexe de bars et discothĂšques.
  • Le Three Monkeys, c’est Ă  vous ? Enfin, Ă  toi ?
  • Oui, c’est Ă  moi. Tu ne savais pas ?
  • Non, j’ai juste entendu parler.
  • Ben viens, on t’attend.
  • Attendez, c’est pour parler affaire que j’appelle, on est sur un jeune gars

  • Rhooo arrĂȘte Mark, tu vas me rendre tout chose. Attends, je te passe quelqu’un.

Il me passa Susan
 J’ai dĂ» ne bredouiller que quelques mots, du genre « oui, j’arrive » 

Une demi-heure plus tard, le taxi me dĂ©posa devant l’endroit. Il y avait du monde, surtout pour un mercredi soir. La file devait s’étendre une vingtaine de mĂštres
 J’essayai de me faufiler, sous le regard noir des gens qui attendaient dans le froid, souvent trĂšs peu vĂȘtus, pour m’approcher du portier.

« Alexey m’attend.

  • Votre nom ?
  • Mark

Il se retourne et interpelle un des serveurs, lui demandant de me conduire au patron. Nous traversons un endroit rempli de monde, oĂč les corps, suintant, se dĂ©hanchent au son de Boney M
 Nous arrivons au pied d’un escalier solidement gardĂ© par deux malabars plus imposants encore que le portier, visiblement armĂ©s qui plus est. Ils s’effacent et je monte les marches
 pour voir Susan se jeter sur moi une fois en haut, collant ses lĂšvres sur les miennes, puis le front, les joues, les yeux
 tout y passe.

Il ne faut pas longtemps pour me retrouver en tĂȘte Ă  tĂȘte avec Alexey, dans son bureau insonorisĂ©, vitrĂ© sur les quatre faces, offrant une vue parfaire sur tout l’établissement.

Alexey est vĂȘtu d’un pantalon patte-d’éph du plus bel effet, lignĂ© verticalement or et bleu. Le veston est assorti, au contraire de la chemise rose Ă  jabot. Cela me fait bizarre de me retrouver face Ă  mon boss attriquĂ© de la sorte.

La discussion est rapide, il n’a pas envie de perdre son temps.

« Combien veux-tu, Mark ?

  • Il nous manque quelques dizaines de millions, max. Disons qu’avec R50M je suis en Cadillac, le jeunot sera des nĂŽtres en juillet.
  • Je t’en donne R250M ! Je ne serai jamais radin tant qu’il s’agira de jeunes Russes. Tu as trĂšs bien cernĂ© ce que j’attendais de toi.
  • Merci Alexey, je ne sais pas comment te remercier

  • J’appellerai ma banque demain matin. En attendant, amuse-toi, tu as un crĂ©dit illimitĂ© ici.
  • Je crois que ce serait prĂ©fĂ©rable pour moi d’aller dormir.
  • Je te comprends. Susan a justement envie de rentrer elle aussi. Accompagne-lĂ  chez elle, je n’aime pas trop qu’elle rentre seule Ă  cette heure, dans Moscou, les rues ne sont pas sĂ»res.
  • Euhhh, d’accord, je vais appeler un taxi.
  • Nous avons un chauffeur.
  • Oh bon. Alors allons-y avec le chauffeur


Quand je suis ressorti du bureau, Susan dansait


Je l’ai raccompagnĂ© chez elle
 Je me demandais pourquoi je devais la raccompagner alors que le conducteur Ă©tait deux fois plus costaud que moi, et armĂ© en plus. J’ai vite compris
 Elle m’a invitĂ© Ă  prendre un dernier verre, arguant qu’Alexey avait demandĂ© qu’elle me remette une carte de son banquier
 Nous sommes restĂ©s ensemble une bonne heure, je suis sorti Ă©puisĂ© mais ravi, pour rentrer chez moi
 oĂč ma femme m’attendait sagement
 Pourtant, quand je l’ai connue, elle Ă©tait loin d’ĂȘtre sage


Future arrivée

GrĂące Ă  la rallonge accordĂ©e par Alexey, nous pouvons recruter Yury Salugin. Il nous rejoindra en fin de saison contre une somme de R150M. EspĂ©rons qu’il progresse encore beaucoup.

Igor Belov

Le meneur de jeu se remet bien de sa blessure : il a commencĂ© la rĂ©Ă©ducation, et devrait revenir Ă  l’entraĂźnement d’ici cinq semaines environ.

RĂ©compenses du mois de mars

But du mois : Dmitry Poloz (1er)

Onze de la semaine : Igor Chaykovskyi

Les résultats

Les statistiques des joueurs

Les finances

Le mot du coach

Je suis trĂšs déçu de Khumalo, qui ne fout pas une dalle. Il a envie de quitter le club, mĂȘme s’il m’avait dit le contraire quand le PSG et Tottenham avaient fini de le suivre. On va donc empocher l’argent, puisque trois offres nous sont parvenues
 Vous en saurez plus au prochain Ă©pisode.

Pour le reste, nous devons nous accrocher, le titre est toujours notre but, il ne faudra pas céder un pouce au Spartak, ou à Rubin.

Quant au prĂ©sident Mikheev, il me plaĂźt de plus en plus
 et Susan aussi. Mon Ă©pouse ne semble d’ailleurs pas contre l’idĂ©e de sortir plus, de se remettre Ă  ses amours de jeunesse : le latex. Elle aussi savait y faire, mais nous nous sommes perdus de vue depuis quelques annĂ©es, entre le DInamo, son envie de rentrer au pays, etc.

MĂȘme les femmes bien peuvent en surprendre plus d’un
 :slight_smile:


#334

des coups de fouet au joueurs pour leur donner la niak de se battre sur le terrain, d’etre mort de faim sur chaque ballon
faut le titre.


#335

J’ai enfin tout rattrapĂ© :shocked:


#336

Toujours aussi passionnant et bien Ă©crit :slight_smile: J’adore !

Vue Susan, les coups de fouet vont plutĂŽt ĂȘtre pour @Mark :stuck_out_tongue:


#337

Pour @Groot plutÎt
 Mais non voyons, Susan ne mange pas de ce pain-là. Elle est douce et généreuse
 et obéissante.


#338

tres belle partie, tu as toujours été regulier


#339

Đ”ĐžĐœĐ°ĐŒĐŸ – Saison 2022/2023 – SixiĂšme partie

Classement aprĂšs 20 rencontres

Pour rappel.

Programme

Il y a de bonnes chances que tout se joue lors des 26e, 27e et 28e journées, alors que nous affronterons coup sur coup les trois grands.

PL 21 : matchs déjà joués

Lokomotiv – Rubin : 2-0
Terek – Amkar : 2-1
Ufa – CSKA : 0-1
Spartak – Fakel : 2-1
Krasnodar – Ural : 3-0
Rostov – Zenit : 0-1
Khabarovsk – Orenburg : 2-1

PL 21 – 02/04/2023 : DINAMO – ARSENAL TULA

Retour au jeu de Matviychuk. Par contre, j’en ai ras le
 bol de Khumalo, je lui prĂ©fĂšre Poloz.

Une grosse premiĂšre pĂ©riode, et un coup de patte magique de Putilin en seconde pĂ©riode pour couper l’élan de nos adversaires qui faisaient le pressing pour revenir depuis le repos. Deux magnifiques coups-francs de Putilin, ses premiers buts avec le Dinamo, qui a Ă©claboussĂ© la rencontre de sa classe. Ce sera un tout grand.

Avec cette victoire, nous restons à la hauteur du Spartak, tout en distançant un peu Rubin.

Coupe de Russie : demi-finales

Le Zenit et le Lokomotiv passent en finale.

PL 22 – 08/04/2023 : RUBIN – DINAMO

Nous ouvrons le bal en cette 22e journĂ©e. Pour mes 50 ans, j’espĂšre une victoire contre nos concurrents. Kalugin reprend sa place en charniĂšre centrale Ă  la suite du mĂ©contentement chronique de Tsarielashvili ; pas de Khumalo Ă©videmment, je ne veux plus le voir.

La premiĂšre mi-temps est assez terne, malgrĂ© l’ouverture du score dĂšs la 8e par Poloz, qui se rappelle au bon souvenir de son ancien club. On mĂšne d’un but au repos. La seconde pĂ©riode est plus emballante : les Dinamiki poussent sans parvenir Ă  faire le break, ce qui se paie cash en fin de rencontre. Un contre rapide, une interception manquĂ©e de Nabiullin et c’est 1-1.

Nous aurions mĂ©ritĂ© la victoire, mĂȘme si notre match ne fut pas des meilleurs. Dommage, mĂȘme si cela reste un bon rĂ©sultat.

PL 22 : matchs joués aprÚs

Ural – Khabarovsk : 0-1
Spartak – Ufa : 4-2
Orenburg – Terek : 2-0
Fakel – Arsenal Tula : 2-0
Zenit – Krasnodar : 2-6 (!!!)
CSKA – Rostov : 5-1
Amkar – Lokomotiv : 2-2

Avec sa victoire, le Spartak prend deux points d’avance sur nous
 par contre, personne ne s’est rapprochĂ© derriĂšre.

Mthokozisi Khumalo

Ça y est, le transfert de notre avant-centre sud-africain est confirmĂ© : il rejoindra Everton en fin de saison, contre une somme de
 R1.15Mrd, soit grosso modo €18M.

Il nous a donnĂ© une toute grosse saison, menant l’équipe au titre, et maintenant il renfloue les caisses. Merci Ă  lui, mĂȘme si vous ne risquez pas de le revoir souvent d’ici la fin de la saison.

Blessure

Tuile : notre prodige Victor Putilin se blesse Ă  l’entraĂźnement. Il sera out pour un mois environ. C’est ennuyeux, son rĂŽle est devenu prĂ©pondĂ©rant dans l’équipe.

PL 23 : matchs déjà joués

Khabarovsk – Zenit : 2-1
Arsenal Tula – Rubin : 0-3
Terek – Ural : 4-3
Ufa – Fakel : 0-0
Krasnodar – CSKA : 0-0
Lokomotiv – Orenburg : 3-0

PL 23 – 16/04/2023 : DINAMO – AMKAR

C’est la JournĂ©e des supporters, avant laquelle j’ai organisĂ© une petite rĂ©union pour leur demander de continuer sur la mĂȘme lancĂ©e ; la rĂ©action fut bonne. On aligne les joueurs pressentis, avec Kolomeitsev en remplacement de Putilin.

Un joueur sort clairement du lot : Kirill Panchenko ! Il a planté un hat-trick, avec trois buts sur coup-franc. Il a une patte en or quand il veut. Il fut bien secondé par Spasov, qui plante deux buts, puis par Tsarielashvili qui fixe les chiffres à 6-0 en fin de match, sur corner.

Une démonstration, les supporters, venus en nombre (plus de 21000) ont eu du spectacle !

PL 23 : matchs joués aprÚs

Rostov – Spartak : 4-2

PL 23 : classement

Nous repassons devant le Spartak, qui a perdu Ă  Rostov, une Ă©quipe toujours difficile Ă  affronter.

Blessure

Mauvaise nouvelle lors de la rencontre contre Amkar : Elmir Nabiullin se blesse sĂ©rieusement. C’est une autre tuile aprĂšs la blessure de Putilin : Nabiullin n’est pas le joueur le plus en vue, mais c’est un mĂ©tronome sur le flanc gauche de la dĂ©fense.

Coupe des U19

Le Dinamo U19 a une fois encore remportĂ© la coupe des U19. C’est la quatriĂšme fois en cinq ans, preuve que la relĂšve est assurĂ©e.

Blessure

DĂ©cidĂ©ment, notre secteur dĂ©fensif souffre : c’est au tour de Giorgi Tsarielashvili de se blesser pour un mois environ. Cela devient problĂ©matique derriĂšre, surtout dans le Money Time.

PL 24 : matchs déjà joués

Ural – Lokomotiv : 1-3
Amkar – Arsenal – Tula : 0-1
Ufa – Rostov : 1-2

PL 24 – 22/04/2023 : ORENBURG – DINAMO

Je n’aime pas affronter la lanterne rouge, j’ai souvent de la misĂšre contre les trĂšs mal classĂ©s. Retour de Khumalo dans le Onze ; maintenant qu’il sait qu’il partira, il se lĂąchera peut-ĂȘtre.

Du bon et du mauvais : si je suis trĂšs satisfait du match de Kalugin et de Mitryushkin, il n’en va pas de mĂȘme de Khumalo, qui dĂ©cidĂ©ment ne veut plus mouiller son maillot. Heureusement, nous sommes un brin chanceux et obtenons un penalty pour une faute sur Djakov, qui se fera justice.

Pas un grand match, mais trois points, qui nous donnent quatre points d’avance sur le Spartak, qui doit encore jouer demain.

PL 24 : matchs joués aprÚs

Fakel – Rubin : 0-1
Spartak – Krasnodar : 5-2
Zenit – Terek : 1-1
CSKA – Khabarovsk : 1-1

Statuquo en tĂȘte.

PL 25 : matchs déjà joués

Rubin – Amkar : 4-0
Lokomotiv – Zenit : 1-3
Arsenal Tula – Orenburg : 2-1
Krasnodar – Ufa : 1-2
Rostov – Fakel : 0-0
Terek – CSKA : 0-0
Khabarovsk – Spartak : 1-1

PL 25 – 27/04/2023 : DINAMO – URAL

Le Spartak a Ă©tĂ© accrochĂ©, nous avons l’occasion de prendre un peu d’air devant. Beaucoup de changements pour ce match de semaine, alors que le dĂ©placement au Zenit se profile dans trois jours. Yago, Zotov et Wszolek sont lĂ  au coup d’envoi.

MalgrĂ© leur tactique ultra-dĂ©fensive et la prĂ©sence de Pesjakov dans les buts, nous trouvons aisĂ©ment la clĂ© : au repos, c’est dĂ©jĂ  3-0. Nous gĂ©rons les 45 derniĂšres minutes pour une victoire facile.

PL 25 : classement

Nous avons trois points d’avance sur le Spartak, mais les gros matchs vont seulement commencer. Si nous nĂ©gocions bien ces trois rencontres dĂ©licates, nous serons champions !

Les résultats

Les statistiques des joueurs

Les finances

Le mot du coach

Nous avons trois matchs difficiles devant nous, avec des soucis dĂ©fensifs dus aux blessures de Putilin, Tsarielashvili et Nabiullin. Je crois que notre saison se jouera là



#340

Faut pas craquer dans la derniĂšre ligne droite, tu as droit Ă  un seul joker.


#341

Je vois bien une final le 14Mai ! Tout pourrait se jouer la :grimacing: