:storygreen: :s5: AS Cannes : La réussite par la formation !


#61

Nouvelle saison, nouvelles ambitions.
L’AS Cannes est en avance sur son tableau de marche, d’un point de vue sportif uniquement puisqu’il avait été fixé une montée en National sous quatre saisons, seules deux auront été nécessaire. Attention cependant à ne pas avoir grillé les étapes car aujourd’hui le club est toujours 100% amateur.
L’objectif fixé par la direction sera de se battre courageusement pour ne pas descendre
"Se maintenir serait un exploit, nous sommes a un niveau semi pro mais en présence tout de même de club pro comme Laval ou le Paris FC, alors que nos joueurs ne sont encore qu’amateur. Il y certes du talent et du courage dans notre groupe, mais nous risquons d’être rattrapé par la réalité du haut niveau, nous avons deux entrainements par semaine alors que nos adversaires s’entrainent chaque jour. Descendre serait un revers mais pas un coup d’arrêt, nous avons de l’avance dans notre projet, aujourd’hui nous devons stabiliser le club."

Un premier partenaire a été trouvé, il s’agit d’une filiation avec le FC Nantes :fcn:

Autre partenaire, qui fait beaucoup de débat, il s’agit du sponsor maillot. “Père Dodu” n’a pas renouvelé son offre et suite à l’offre d’appel, ce sont les libertins J&M qui signent le contrat d’une saison.
“Comme nous, l’AS Cannes est amateur, nous sommes basé dans le coin, nous sommes souvent en tournage au Cap D’agde et l’idée de rentrer dans le foot nous travaillait depuis quelques temps. C’est chose faites aujourd’hui en accompagnant l’AS Cannes”

Que doit on retenir de ce mercato ? Pas grand choses, si ce n’est le départ de l’entraineur adjoint Michel Pavon qui s’est engagé avec le Havre (Ligue 2). Stéphan Ménahem, kiné du club est lui parti du coté du RC Lens (Ligue 2).
Ils ont tous deux été respectivement remplacé par le colombien Fernando Bonilla (US Corte) et Jacky Wantz (sans club).

Sur le terrain, deux jeunes joueurs ont rejoint des centres de formations plus structuré à savoir Anis Himeur (D ALG - 16 ans - Niort) et André Marsela (MOC - 16 ans - Sochaux).
Coté départ toujours, Oiddah Smidah, Nicolas Decugis, Jean Jacques Mandrichi et Laurent Macquet ont quitté le club a l’inter saison.

Coté recrutement, Anthony Ranieri (BU - 22 ans - Formé a Nice), Jonathan Santiago (MO GC - 25 ans - Formé a l’OM, arrive d’ Aubagne) sont les deux seuls renforts pour le Championnat National.

Trois jeunes joueurs sont arrivés pour incorporer les U-19 : Anthony Alemani (DC -15 ans - non retenu a l’OM), Florent Rizzolo (GB - 19 ans - Formé à Cannes, parti a Monaco) et Jérémy Bonnefoi (MDC - 16 ans - non retenu a l’OM).

"Je fais confiance en mes joueurs. Je n’ai pas estimé nécessaire de faire venir 7-8 nouveaux joueurs pour déstabiliser mon groupe, attendre que chacun s’adapte, que les automatismes viennent. Voila pourquoi nous n’avons pris que Jo Santiago et Antho Ranieri que nous suivions depuis la saison dernière. Il faut aussi se souvenir qu’en Février nous avions ajouter trois joueurs au groupe.
Je pense également donner leur chance a certains jeunes du club. La saison sera longue et j’éspère pouvoir compter sur tout le monde pour aider le club à se maintenir."







Alors que le calendrier vient d’être dévoilé par la FFF, l’AS Cannes débutera son championnat à domicile contre les Herbiers avant de se déplacer à Sannois.

Un championnat a cinq pour le maintien ?
Si on en croit les spécialistes et les bookmakers, le maintien se jouera entre Le Mans (côte 351.00), Pau FC (côte 401.00), l’Etoile FC - anciennement Fréjus St Raphael - (côte 551.00), AS Cannes (côte 801.00) et Annecy (côte 851.00). Donc cinq club pour quatre place de relégable et surtout peu d’engouement vers les quatre promus (Cannes, Le Mans, Pau, Annecy).

Selon ces mêmes spécialistes, la montée se jouera entre le Paris FC (relégué de L2 - côte 4.50), Stade Lavallois (côte 5.00), Creteil (côte 6.00) et Orléans (côte 9.00).


#62

Sympa le calendrier


#63

Le calendrier est super propre j’adore ! (et best sponsor ever)


#64

Affiliation avec le FCN et sponsor : j’achète !


#65

Des jeunes nantais en prêt pour cette saison ?


#66

Au programme de notre pré saison ? Dés amicaux contre des réserves de grandes écuries (Bordeaux, Hertha, Breme, Wolsfburg) afin de faire rentrer un peu d’argent dans les caisses. Nous recevons aussi le FC Nantes en vue de notre partenariat et nous irons deux fois en déplacement chez les voisins de Grasse et Toulon.

Cinq victoires, un nul et trois défaites. Pas de panique, nous sommes en rodage, les jeunes ont fait quelques essais avec l’équipe première, certains sont prometteurs et on les reverra certainement durant la saison.
Nantes est venu à Cannes mais ne nous a pas laissé de jeunes joueurs en prêt, pas cette saison, pas tant que l’on sera toujours amateur.

Pierre de Coubertin : Forteresse imprenable ?
Nous commençons avec un succès à domicile qui nous lance pleinement dans cette saison. Loin de nos bases nous sommes en souffrances avec trois revers pour nos trois premières sorties, même si elles paraissent “logique” vu que nous avons été a Sannois, à Laval et a Grenoble. Il faudra attendre le déplacement a Avranches pour pouvoir ramener trois points et ainsi entamer une série. Il est dommage de concéder le nul à domicile contre Marseille Consolat, mais nous nous rattraperons en allant chercher une deuxième victoire de suite a l’extérieur au Paris FC.

Objectif 35points !
Selon les médias, c’est le nombre de points qu’il faut pour assurer le maintien.
Aujourd’hui la dynamique est bonne et le classement anecdotique.
Etre second a la dixième journée, ca n’a pas de sens, il suffit que nous perdions nos deux prochaines rencontres et nous sommes peut être onzième.
Ce n’est pas ce que nous regardons actuellement, meme s’il est vrai que c’est flatteur.


#67

C’est vraiment dommage ces défaites à l’extérieur… Et comme tu le précise, à domicile, ça roule impeccable !
Continue comme ça (j’aime enormement ta partie)


#68

Bon début de saison malgré quelques accros


#69

Essaie de recoller avec Créteil mais ils on l’air costauds :expressionless:

Bon courage @louhic :hugs:


#70

Le classement est anecdotique comme tu dis si bien donc focus sur le reste de la saison et le maintien devrait être chose aisée


#71

Sur la lancée de la saison dernière :wink:


#72

Après une très belle entame, l’AS Cannes va connaitre une coup de moins bien.
Ça commence avec le dernier qui vient chercher un nul a Coubertin, il s’en suit une défaite chez le solide leader cristolliens, puis la première défaite a domicile contre Le Mans.
Direction la Picardie ou nous ramenons un point puis nous renouons avec la victoire a Dunkerque.
Nous enchainerons alors trois victoires de rangs avec Orléans et Belfort au tableau, avant de laisser de nouveaux points à domicile contre Sannois et Laval. Entre temps nous irons perdre a Concarneau.

Au soir de la vingtième journée, le classement est extrêmement serré.
Si devant Creteil fait cavalier seul, les cinq poursuivants se tiennent en six points.
Avec 32 points, nous sommes 4eme mais le premier relégable (Belfort) n’est qu’a 9 points.
Il y a entre le second et le 14eme que 10 points d’écarts et tout peut aller très vite, à l’image du Pau FC qui était bon dernier avec 7 points et qui se retrouve maintenant 12eme avec 24 points.

Bonne nouvelle en prévision, après avoir demandé le passage au statut semi pro, voici la réponse faite par le président Micoud.

Il reste quatorze journée, nous devons assurer au plus vite les derniers points manquants pour officialiser le maintien, et on pourra alors se tourner sur la saison prochaine et attendre sereinement l’officialisation du nouveau statut du club.


#73

le podium et la montée n’est pas loin.


#74

Plutôt pas mal la dynamique :wink:


#75

La montée ? Le podium ?
Nous ne sommes pas taillé pour cela, nous réalisons une très belle saison, loin de ce que l’on pouvait nous prédire. Nous n’avons jamais été dans la zone rouge, il est vrai qu’en première partie de saison, nous étions souvent sur le podium, mais c’est quelque chose que l’on peut souvent constater : une équipe qui monte entame la nouvelle saison sur la même dynamique, prenant beaucoup de points, surprenant bien souvent ses adversaires mais au bout d’un moment cette équipe connait un coup de moins bien, il suffit parfois d’une trêve pour casser cette dynamique. Il faut aussi compter sur les autres équipes, souvent bien plus solide et complète qui sont capables d’accélérer et d’élever le niveau.

Et bien voila le scénario qui attend l’AS Cannes

Le début d’année est très contrasté avec des défaites, cinglantes à Annecy (relégable) puis contre Grenoble et une troisième de rang pour “le derby” à Frejus.
Il faudra attendre la fin février pour attende le cap des 35points avec un succès douloureux contre Avranches.
Mais 35points à l’heure actuelle, ca ne suffit pas pour être mathématiquement maintenu, il faudra arracher encore quelques points.
Nouvelle fessé a Marseille, contre Consolat, un 5-0 qui fait très mal avant de prendre un point à domicile contre le Paris FC.
Puis le rebond, avec un succès en terre paloise avant d’offrir le scalpe du leader Creteil à nos supporters.
Si Creteil s’est déjà assuré une place de barragiste, nous sommes a 1 ou 2 points d’officialiser le maintien.
Ce n’est pas au Mans que nous irons les chercher, mais c’est a domicile contre Chambly que nous prendrons trois points pour porter notre total à 45.

Nous sommes rentré dans le rang, mais néanmoins c’est une belle place en première partie de tableau.
Trois des quatre promus (Le Mans, Pau FC et nous) déjouent les pronostiques en étant bien loin de la zone rouge.
La surprise arrive de Dunkerque et Orléans qui se retrouvent a lutter pour le maintien alors que ces deux équipes devaient jouer la montée.
Le Paris FC est bien loin également de la tete du classement.

Il reste quatre journées


#76

ouch dur dur, heureusement tu as stoppé l’hémorragie. Le podium n’est qu’à 5pts


#77

Ah mince petite dégringolade au classement depuis les dernières semaines c’est dommagge


#78


Il était temps que la saison prenne fin, nous avons été en grande souffrance sur cette seconde partie de saison. De la 1ere journée a la 20eme nous avons pris 32 points et seulement 16 points pris sur les 14 dernières journées, avec au passage quelques belles fessées.


Cette 8eme place reste cependant très belle. N’oublions pas que nous étions sur deux montées consécutives, avec un groupe qui a peu changé et 100% amateur.

Nous terminons tout de même avec un goalaverage négatif (-1). Autant en attaque nous avons performé avec Rejis Kouakou auteur de 20 buts (3eme buteur du National) et les 15 réalisations d’Anthony Ranieri.
Bryan Constant et Dylan Beaulieu sont à 6 et 5 réalisations, ce qui fait de l’AS Cannes la troisième attaque (58 buts) de National derrière Consolat (65 buts) et Creteil (60 buts).

Mais avec 59 buts encaissés, nous possédons la 15eme défense.


Il n’y avait pas que le Championnat, nous étions engagé également en Coupe de France.

Cette compétition nous a permit de lancer quelques jeunes en équipes premières et de les préparer pour les saisons prochaines.

5eme Tour : Pour notre entrée en lice, nous allons a Luzenac (Nat 3).
Ce ne fut pas une partie de plaisir, mais nous passons ce tour grace a l’unique but de la rencontre inscrit par Jason André (19’)

6eme Tour : Nouveau déplacement, face au FC Antibes (Div Inf) et un match qui aurait pu entrer dans la légende de la Coupe de France s’il avait eu lieu quelques tours plus tard.
Nous menons facilement 0-3 a la demie heure de jeu, mais le dernier quart d heure de la première mi temps s’emballe et le score et de 2-4 pour nous aux vestiaires.
Nous rajoutons trois nouveaux buts (64’ - 79’ - 86’) mais Antibes qui est mené 2-7 se jette à l’attaque et en cinq minutes ils réduisent par trois fois la marque pour un score final de 5-7.

7eme Tour : Nous sommes à la maison, avec un double avantage, au delà de jouer chez nous, nous recevons le FC Rouen, évoluant en N2.
Nous n’allons pas survoler la rencontre, une victoire d’une courte tete, celle de Réjis Kouakou a l’heure de jeu.

8eme Tour : Toujours pas d’affiche, mais un déplacement non loin de chez nous, à Toulon, leader de N3.
Comme les tours précédant nous avons du mal face aux plus petits. Le jeune Kitoko (DD) marquera contre son camp avant la pause et Toulon sera devant a la pause.
il faudra faire entrer l’artillerie lourde pour d’abord revenir au score (1-1 Kouakou 53’) puis assurer la qualification durant les prolongations (Ranieri 99’)

32eme Finale : Les choses commencent a devenir sérieuse mais nous sommes toujours épargné d’une grande affiche. Notre adversaire sera l’US Pontet (Nat 3).
Face a une équipe bien en place, nous avons le ballon mais pas d’espaces et peu de créativité pour parvenir a prendre l’avantage. Sur leur premier tir cadré, les joueurs du Pontet prendrons l’avantage (1-0 60’) mais n’aurons pas beaucoup de temps pour savourer puisque Bottalico va nous remettre dans le bon sens (1-1 68’).
Il faudra attendre la scéance de tir au but pour voir de nouveau les filets trembler. Dylan Beaulieu loupera son tir, mais heuresement Florent Rizzolo parviendra a sortir deux tirs adverses et nous continuerons l’aventure.

16eme de Finale : Ca y est ! On tient notre affiche ! Ouais enfin ce n’est que le Tours FC mais c’est un club de Ligue 2 qui sera a Coubertin.
Nous réalisons une superbe entame de match, Nordine Assami ouvre le score a la 13’ puis Youness Diatta double la mise a la 20’.
Sauf que … Jordan Mercier (16ans DG) est exclu a la 26eme et plus la rencontre va avancer, plus nous allons subir.
Tout va se décanter dans les 10 dernières minutes avec la reduction du score de Renaud Cohade (81’) et l’égalisation de Gouiri a la 87’.
Direction les prolongations et encore une fois nous allons subir, mais nous ne craquerons pas.
Malgré les 42 tirs du Tours FC (dont 22 cadrés) seulement 11/5 pour nous, nous irons nous départager aux tirs au but !
Il faudra 8 tireurs de chaque coté, Beaulieu et Bileck rateront pour nous. Gradit, Picouleau et Diarra rateront pour les tourangeaux, 6-5 pour Cannes qui filent en 8eme de Finale.

8eme de Finale : C’est un tirage compliqué, puisque nous serons opposé au Havre (L2) et ce sera au Stade Oceane.
Nous sommes dominés, mais nous tenons le 0-0 jusque la 68’ quand JP Fontaine ouvre le score pour les normands. Nous devons alors jouer notre va tout et ca paiera puisque Y Diatta, entré en jeu apres l’ouverture du score égalisera a la 89’
Direction les prolongations et nous cueillons le Havre a froid puisque Diatta s’offre le doublé a la 92’ (1-2).
Mais les joueurs de Ligue 2 auront les ressources pour revenir au score (Brandon Hoareau 2-2 119’)
Encore une fois, ce sera les tirs au but et encore une fois nous passerons a cette loterie (4-2).

Quart de Finale 6 Clubs de Ligue 1 (PSG - OM - Nantes - Rennes - Dijon - Angers) + 1 club de National (Cannes) + 1 club de National 2 (SC Bastia)
Pour nous ce sera le SCO d’Angers. Mais cette fois ci, pas d’exploit, si ce n’est de tenir encore une fois jusqu’en prolongations (1-1 a la fin du temps réglementaires) mais Angers parviendra a marquer ce second but, et surtout a ne pas en prendre et ainsi éviter la séance de tir au but.

Grace a notre superbe parcours, nous encaissons 272.000€
C’est le FC Nantes qui remportera le trophée en finale contre l’OM.


#79

Tu fera mieux la saison prochaine. par contre bravo pour le parcours en coupe.


#80

Un bon parcours en coupe et une petite saison d’apprentissage en championnat qui t’aidera à faire mieux la saison prochaine