:storybronze: :s4: Made In Heaven for Glory

fm18
grootstory
larsson
lufc

#361

ambitionsFev

Alors que Leeds débutent plutôt bien l’année et poursuit son irrémédiable retour en grâce dans une remontada que peu pensé possible il y a quelques mois, la tension en interne est à son comble suites aux rumeurs de départ possible de Larsson en fin de saison… Sollicité par Sky, le club et l’entraineur ontr refusé de commenter des rumeurs considéré comme farfelues.

Fevrier
Ce mois de Février commença donc par le quatrième tour de FA Cup contre Sheffield Wednesday, surmotivé les hommes de Larsson ont démarré le match tambours battant. Rapidement la polyvalence et la puissance du revenant du foot anglais a pris le dessus sur un triste Sheffield. C'est Ronaldo Vieira qui a ouvert les hostilités en envoyant une praline en lucarne. Dans cette première mi-temps où la plupart des titulaires habituelles étaient au repos c'est Alexander Isak qui a mis sur orbite son club. D'abord en doublant la mise puis en s'offrant un doublé juste avant la pause. En seconde période Sheffield est revenu par McQueen puis Boyd mais sans pouvoir faire trembler les Peacoks qui affronteront le rival Manchester United au cinquième tour.

En championnat Leeds a enchainé avec un nul décevant contre Bournemouth, Surement fatigués de son match de coupe, Leeds a vite vu Bournemouth prendre de l’avance grâce a Windsor et Wilson. Mais Les hommes de Larsson sont valeureux et motivé et ont fait trembler les locaux. Arthur a d’abord repris un ballon mal dégagé pour permettre de réduire l’écart avant que Jordan Larsson ne signe l’égalisation pour les Whites. Si Leeds a continué de pousser, la défense de Bournemouth aura finalement tout repoussé.

Toujours en quête dans sa remontada, les hommes de Larsson se sont ensuite rendu a Burnley. Une fois de plus Leeds a concédé l’ouverture du score mais cette fois ils ont vite répondu au but de Braithwaite. En effet a peine 5 minutes après l’ouverture du score l’anglais Patrick Roberts égalisait d’un plat du pied magistrale. L’ailier formé par City s’offrit même un doublé juste avant la pause. Après le repos c’est l’entrant en jeu Lincoln qui assura la victoire en reprenant une passe de Larsson.

Contre Manchester United rival devant l’eternel de Leeds ce fut compliqué. Jesse Lingard profita d’une erreur de relance pour venir tromper Dalhberg. Moins de 15 minutes plus tard, Anthony Martial doublais la mise pour les Reds Devils. Mais alors que tout le monde s’attendait a voir Leeds s’effondré, un coup du destin délivra les hommes du suédois. Sur un tacle immonde Paul Pogba provoqua un penalty se faisant par la même expulser. Vinicius Jr ne se fit pas prier pour transformer l’offrande. Juste avant la pause Paulinho se hissa plus haut que tout le monde pour reprendre un centre de Vinicius et égalisa au grand dam de José Mourinho. Mais Leeds revigorer arracha même la qualification au bout du temps additionnels lorsque Paulinho coupa miraculeusement un centre de Roberts. Le stade d’Elland Road exulta devant cette victoire inespéré de ses hommes envoyant Leeds au sixième tour ou ils feront face à Burnley.

En champion’s league Leeds fut gaté avec le RB Leipzig en huitième de finale mais ce tirage abordable au premier abord s’est vite transformé en sacerre d’os. Werner contraignant Lindelof au CSC après seulement 45 secondes. Leeds pensais fait l’opération en égalisant a l’extérieur par Augustinsson mais ce ne fut pas le cas. Leipzig galvanisé aura réagit de façon folle. Malcom redonnant d’abord l’avantage au RBL avant que Werner puis Torreira ne tue le match avant même la pause. Mais il ne faut pas vendre la peau d’un Larsson si vite. La seconde période fut intense et Jordan Larsson entama une enième remontada. Ryan Sessegnon entré en cours de match raviva la flemme à un quart d’heure de la fin avant que Jordan Larsson n’arrache le nul et ne mette Leeds dans une position enviable.

En championnat les peacocks ont finis le mois par un carton contre les Wolves. Encore une fois Leeds s’est retrouvé mené. Mais encore une fois Leeds a réagit. Paulinho signa d’abord un triplé en trente minutes comme pour rappeler qu’il comptais prendre la place de Jordan Larsson dans l’histoire de Leeds. Mais le suèdois jamais avare en effort y alla aussi de son petit but. Christian Pavon s’offrit un doublé pour finir ce match et soigner un peu ses statistiques. Leeds finis ainsi le mois quatrième de Premier League et peut même espérer le podium à ce rythme tant sa remontée est folle et que l’écart avec le second et le troisième semble atteignable…




FEVIER

buterusFev

#362

A quelques encablures du podium rien est encore perdu tu es sur une bonne lancée


#363


#364

Ben voila qui est beaucoup mieux…
Bravo @Groot


#365

Il est bouillaaaaaaant on veut le podium allez!


#366

Ne lache rien


#367

et quoi larsson il est cheaté lol


#368

même pas c’est ça le pire :hoho:


#369

MarsT

Après un match aller plutot réussi contre Leipzig et la qualification en FA Cup contre Manchester United, Leeds attaque la phase cruciale de sa saison et de son opération remontée. Le printemps approche et les gros du championnats sont prêts à en découdre.

Mars
Ce mois de Mars commence donc avec deux matchs de championnat, d’abord contre Stoke City, ce match fut assez dense malgré un score faible, Stoke a pas mal bougé nos Peacocks. Mais la défense a tenu le choc, ce qui est assez rare pour être signalé cette saison.

En début de seconde période Leeds a choisit d’accélerer, l’entrée en jeu de Vinicius a changé la donne et l’ailier brésilien s’est vite mis en valeur pour servir Jordan Larsson qui ne se fit pas prier pour battre le portier de Stoke et ouvrir le score.

Leeds continua a accélerer durant la seconde période mais la défense des Potters fut intraitable.

Pour la 29ème journée, Leeds recevait Hull City dans un climat spécial les fans des Peacocks reprochant à leur coach de ne pas s’être positionné clairement sur son avenir ou non à la tête de Leeds United.

Malgré l’ambiance spéciale, Leeds démarra vite et Paulinho trouva le moyen d’ouvrir le score après seulement 3 minutes de jeu. A la demi-heure de jeu Paulinho doubla même la mise. Dans la foulée Arthur se faisait expulser pour un tacle horrible sur Souaré. Malgré cette expulsion, Ronaldo Vieira aggrava la marque sur coup franc. En début de seconde période Hull City profita de sa supériorité numérique pour revenir d’abord par Pape Souaré puis par Salomon Rondon. Mais Leeds s’imposa avec un but supplémentaire de Lincoln. Leeds remonte en troisième position avec cette nouvelle victoire.

En champion’s League on recevait Leipzig après le match fou de l’aller. Décidé à jouer cranement sa chance dans ce choc des débutants, Leeds ouvrit le score sur une superbe action de Patrick Roberts dès la 3ème minute de jeu. Mais les allemands motivés sont vite revenu avec un superbe but de Luciano Vietto. Toutefois pour se qualifier les allemands se devait de l’emporter. Et leurs multiples offensives ont été punis par les Peacocks. Paulinho sur un premier contre redonna l’avantage aux Whites. Et alors qu’en seconde période Leipzig poussait encore plus. Lincoln rentré en jeu à la place d’un Larsson décevant allais donner le coup de grâce et envoyé Leeds United en quart de finale de Champion’s. Pour ces quarts Leeds retrouvera des têtes bien connu puisque Leeds défiera Chelsea le mois prochain.

Enfin en FACup Leeds retrouvais Burnley. Cette fois il n’y eu pas débats et Leeds se qualifia facilement avec deux buts de Paulinho puis de Pavon. Leeds se qualifia aisément pour les demi-finale de la Cup ou il défiera Everton.




ClassementMars

ButeursMars

On constate que Paulinho s’envole et que Larsson comme Vinicius sont à l’arrêt.


#370

Tu vois j’avais dis que Paulinho prenait la relève des buteurs ! Et sinon : PERFECT MONTH

#371

Enfin sur le podium.


#372

Leeds déroule et monte sur le podium…


#373


#374

larssonmort

La rivalité entre Leeds et le Celtic, ancestrale et parfois violente reste méconnu et n’était encore jamais allée aussi loin : Jordan Larsson et Leeds ont renoncé, ce lundi, à ce que le joueur prolonge pour le moment son contrat, face à l’hostilité de certains supporters.

“Si mon père veut progresser dans son métier il devra partir un jour et le Celtic vu son vécu pourrait être une option” À ce moment-là, Jordan Larsson était le meilleur buteur du club anglais. Il s’exprimait cependant comme un fan des Celts, club qu’il a connu lors du long passage de son père en Ecosse et donc biberonné à la rivalité avec les anglais.

La veille de son retour de Leipzig, déjà, les United Boys, fameux groupe d’Ultras, avait déployé une banderole explicite sur les grilles du centre d’entraînement de Leeds et du stade Elland Road : “J.Larsson, nos couleurs ne seront jamais les tiennes !” Avaient suivi des chants d’insultes durant tout le match de dimanche dernier à Burnley, mais surtout de nombreuses menaces de mort, sur les réseaux sociaux d’abord, puis sur le téléphone personnel du joueur ensuite.

Mais ce n’est, de toute façon, pas une question de géographie. Dans la même veine, Le joueur a été placé sous protection, et hésiterait, désormais, à prolonger à Leeds, de quoi faire douter sur l’avenir de la famille Larsson à Leeds il n’y a qu’un pas… Non, ce n’est pas une question de géographie. C’est une question de bêtise.


#375

sympa l’ambiance.


#376

La mort ou Tchitchi ?


#377

Il va faire tuer Larsson et hop end of the story :hoho:


#378

Heu, ouais quand même !!!

Présentation de merde, graphismes dégueulasses, résultats de merde ! Bref j’adore ! :sunglasses:

Sinon, que tu quittes Leeds pour le Celtic, cela me va amplement ! :four_leaf_clover:


#379

AvrilT

La saison approche de son terme et les rumeurs accompagnant une fin de saison afflue, qui va partir, qui va rester… Une chose est sûre le coach Larsson devrait prolonger à la fin de la saison pour une saison supplémentaire. Son fils devrait sauf offre mirobolante prolonger son contrat dans la foulée.

Avril
Ce mois d’Avril allais s’annoncer très chargé. Tout commença avec la 30ème journée de Premier League. Les joueurs du Yorkshire sont arrivé surmotivé et très vite on fait la différence. C’est Patrick Roberts qui a ouvert le score après 5 minutes.

Au premier quart d’heure, Leeds prenait le large avec un nouveau but signé Jordan Larsson. Si Arsenal est revenu grâce à David Neres auteur d’un doublé, Leeds n’a pas faibli grâce à un Jordan Larsson revenu en grâce au meilleur moment. Le buteur suédois ajoutera deux buts à sa panoplie pour s’offrir un triplé.

Il fêtera son triplé en dévoilant un message sur son maillot Larsson 2022 signifiant au fans de se taire que sa prolongation était signé. Largué avec ces deux nouveaux buts, Arsenal a finalement coulé. Lincoln a peine entré en jeu ajoutais un cinquième but. Lindelof que l’on dit très courtisé confirmé son retour en force en perforant la défense des Gunners sur corner.

En champion’s League, Leeds recevait donc Chelsea pour le match aller de ces quarts de finale sous tension. Visiblement déboussolé Leeds accusa le coup et encaissa très vite deux buts de Eden Hazard. Mené Leeds n’a pas sombré revenant à la pause plein d’entrain. Thiago Maia titulaire surprise en l’absence de Vieira inscrivit le premier but de la révolte.

A l’heure de jeu Leeds remonta officiellement son retard avec un nouveau but de Jordan Larsson. En toute fin de match le buteur suédois signa un doublé pour rappeler sa présence aux supporters et offrir la victoire à son équipe au terme de ce match aller enivrant.

En championnat on entame les derniers match contre Fulham, il faudra attendre la seconde période pour que les choses accélère. Larsson et Paulinho ont pas mal combiné sans toutefois trouver la faille dans la défense des Cottagers. C’est finalement Vinicius Jr qui a ouvert le score après un numéro de soliste formidable. Sur une nouvelle accélération de Vinicius les Peacoks allais doubler la mise par l’intermédiaire de Larsson décidément en pleine forme en cette fin de saison.

Le match retour contre Chelsea est vite arrivé. Il s’annonçait chaud il fut finalement bouillant. Les Blues ont harcelé les Peacocks d’entrée. Très vite Eden Hazard ouvrait le score pour les Blues. Dans la foulée Icardi décalais Dybala pour un de ses rares matchs disputés pour le second but qualifiant Chelsea à ce moment du match. Leeds faillit même couler lorsque l’arbitre accorda un but avant de se raviser sur les conseils de son assistant.

Leeds revint dans le match en seconde période après une geulante mémorable de Coach Larsson. C’est son fils Jordan qui calma les espoirs de Chelsea en réduisant la marque puis en égalisant. Patrick Roberts assura un peu plus les choses avant que Paulinho n’enterrre les derniers espoirs des blues. En demi finale, le petit poucet affrontera le grand Barça.

En championnat Leeds continue son calendrier fou contre Liverpool. Jordan Larsson intenable ouvrit le score avant de servir Lincoln. Les Reds se sont rebellé avec un très grand Cavani buteur sur un centre de Mohamed Salah puis passeur en remissant subtilement sur Wijnaldum. Mais Leeds a de la ressource et Christian Pavon offrit la victoire a Leeds qui permet aux hommes de Larsson de se rapprocher de Chelsea au classement.

Larsson décidément adepte des beaux discours a du en avoir un beau contre Manchester City car les Citizen ont très vite mené 3- 0 à Elland Road Ousmane Dembélé en feu signant un doublé et le vétéran Sergio Aguéro signant le troisième but.

Beaucoup de supporters dégoutés sont parti à la pause, ils n’auraient pas du. En début de seconde période Leeds revigoré inscrivit 2 buts directement par Lincoln, le premier sur un service millimétré de Sterling avant de recevoir une offrande de Vinicius Jr. Manchester croyais dur comme fer à son avance à tord.

A la 88ème Paulinho égalisa sur un centre venu de nulle part. dans la foulée Roberts arrachait la victoire d’une frappe rageuse des 20m.

Pas le temps de souffler que les demi-finale de FA Cup nous attendais avec Everton et un déplacement à Goodison Park. Larsson qui avait choisit de faire tourner a quelques jours d’un déplacement à Barcelone a fait le bon choix. En première mi-temps ce fut dur avec l’ouverture du score de Sigurdsson. Schneiderlin puis Janssen accentuait la pression sur les remplaçants de Leeds.

Mais le buteur suédois Isak se signala inscrivant un triplé en trois minutes au retour des vestiaires. Un peu plus tard c’est Lucas qui expédié un corner de Pavon en lucarne pour donner l’avantage aux Peacoks. Dans la foulée Pavon ajoutais un peu d’avance au tableau des scores.

Alors qu’Everton poussais pour revenir, Raheem Sterling signais le sixième but et envoyé Leeds a Wembley pour la finale de la FA Cup. Dans cette finale les Peacocks iront défier les Hammers de West Ham.

Il etait alors de temps de se tourner vers les demi finales de Champions League contre Barcelone. Mais Barcelone ce n’est ni Gijon ni Valladolid et le manque d’expérience des anglais se paya cher. Leo Messi ouvrit le score après seulement 3 minutes de jeu. Il servit idéalement Luis Suarez pour le 2-0 à la dixième minutes.

Leeds n’a pas existé et voit sa serie magique de 20 matchs sans défaite toutes compétitions confondus dont 12 victoires consécutives se stoppé net au Camp Nou.

En championnat la serie continue en revanche. Si Matts Phillips a ouvert le score Jordan Larsson puis Ronaldo Vieira ont permis a Leeds de rester a hauteur des Blues de Chelsea sur le podium.






AvrilC

AvrilB

Niveau buteur on voit la prise de pouvoir de Larsson qui a fait un gros mois d’Avril.


#380

“Pas Gijon, Pas Valladolid” Ce commentaire me dit quelque chose :hoho:

Le podium qu’on espérait, dernière ligne droite. Et ce que t’as mis a Arsenal et Everton :shocked: