:storybronze: :s4: Made In Heaven for Glory

fm18
grootstory
larsson
lufc

#301

Magnifique, j’a rattrapé mon retard c’est un plaisir de suivre les Peacocks !


#302

c’est tellement beau… il ne reste plus qu’à performer en championnat pour confirmer !


#303

Et ben si on m’avais dit que cette prez ferais sensation à ce point :hoho: :shocked:

Merci @alpiness, @Tilo82, @Bean, @wheel, @Gattuso, @Zabuza, @Polo, @longday, @Mika , @Matar37, @Givrement :pray:


#304

Ouais c’est pas mal :yum:


#305

septembreTitle

Après un mois d’Aout difficile et avant le mois de Septembre très attendu, l’élément majeur fut la présence de Henrik Larsson et Jari Litmanen à Monaco pour le gala de l’UEFA. Si Leo Messi a remporté le trophée du joueur de la saison européenne, l’élément clé de la soirée fut le tirage de la Champion’s League. Leeds privé d’Europe depuis plus de 15 ans fut reversé dans le quatrième chapeau et devait s’attendre à un tirage des plus corsé. Il n’en sera rien. Si le tirage n’est pas anodin il n’est pas non plus insurmontable pour un club anglais. Au programme donc le FC Bâle d’Eder Balanta, le Zenith de Leandro Paredes mais aussi le Real Madrid de Cristiano Ronaldo.

SeptembreMatchs
Ce mois de Septembre a donc commencé du côté de Londres et de Stanford Bridge ou l’on retrouvait les Blues d’Antonio Conte. Très vite ce match a pris une tournure étrange lorsque Mr Atkinson signa un penalty imaginaire pour une pseudo faute de Lindelof que Hazard transforma evidemment.

Leeds est alors revenu puis a pris l’avantage grâce à un doublé de Larsson mais la fougue des blues terrassa les Peacocks. Pedro, Drinkwater puis Dybala enfonceront Leeds dans la tourmente avant qu’Icardi ne finisse le travail.Raheem Sterlin réduira le score mais le coup est rude sur les Whites de Larsson qui n’y arrive pas cette saison. Dalhberg semble encore avoir du mal a appréhender son nouveau statut de numéro 1.

Malgré tout les Whites se sont offert une boufée d’oxygène contre le Zenith en Champion’s. Le leader du championnat russe n’a pas vu le jour malgré le but de Paredes. Leeds a en effet très vite répondu. C’est d’abord Patrick Roberts qui a répondu en signant son premier but. Larsson a ensuite donné l’avantage à Leeds avant que Paulinho et Vinicius ne donne un peu plus d’avance au club anglais, c’est enfin Jordan Larsson qui a un peu plus prouvé son statut en faisant un nouveau doublé son premier en Champion’s. Cette victoire siffla comme une boufée d’air pour le coach suédois.

En championnat en revanche cela reste difficile, Everton est en effet venu défendre à Elland Road et malheuresement le bloc offensif de Leeds s’est cassé les dents sur cette défense compacte, jamais Larsson ou Paulinho n’ont su réagir. Vinicius comme Sterling se sont empalé sur cette défense. Jusqu’a ce que Coleman n’ouvre le score sur une tête. Leeds est donc sur une quatrième défaite consécutive en championnat.

Ce début chaotique a continué contre West Ham en Carabao Cup qui a confirmé qu’il ne laisserais pas faire. si Christian Pavon a marqué, les Hammers eux se sont qualifié pour le tour suivant. C’est d’abord Chicharito qui a égalisé puis Matheus a donné l’avantage aux londoniens. Ce n’est donc pas cette saison que Leeds remportera la Coupe de la Ligue anglaise. Les supporters eux s’impatiente et commencent à tancer sévèrement le coach qu’ils chérissait tant il y a quatre mois.

Les Whites ont d’ailleurs bien cru que leurs malheurs allait durer. Contre Bournemouth pour la sixième levée du championnat ils ont vite était mené. Joaquin Correa ouvrant le score et signant un doublé en 10 minutes avant de se faire expulsé. Mais même a 10, Bournemouth domina outrageusement. Nelson Oliveira ajoutera un quatrième but avant que Callum Wilson ne signe le 4 - 0. Gravement touché à la pause il se dit que les murs ont tremblé dans le vestiaire de Leeds, Mais en seconde période Leeds a changé de visage, le jeune Paulinho a d’abord signé un doublé. Jonny Evans a ravivé la flamme en reprenant un corner de Maia. Ce même Thiago Maia qui allais égaliser quelques instants plus tard. Le stade complétement éteint c’est Larsson qui allais faire exploser le corner visiteurs avec un doublé enivrant envoyant les fans de Leeds au septième ciel pour la première victoire en Premier League cette saison. Jordan ne le savais pas mais c’est lui qui sauva la tête de son père à ce moment la.

Au classement Leeds remonte d’une place à la faveur de sa victoire mais la saison sera longue pour la surprise de l’an passé.



classementSeptembre

buteurs spemtebre

Au classement on constate que Larsson est toujours autant efficace avec déjà 7 buts. Paulinho a quant a lui inscrit 3 buts cette saison et il semble prendre veritablement ses marques à la pointe de l’attaque pour sa seconde saison en Angleterre.


#306

Compliqué tout ça
Par contre en LDC c’est trql, t’es en mode Leicester ?


#307

C’est des matchs titrés ATP Tour tes scores ???

#308

Ou ça va mal. Et gros tirage au sort en LDC.


#309

Toujours aussi diffiile en championnat, mais en LDC ça semble le faire avec un groupe à a portée malgré le Real. :smiley:


#310

larssonmenace

LarssonSlide

Pour la première fois depuis son arrivée au club, Henrik Larsson connaît une période noire avec un enchainement de mauvais résultats qui prive presque d’ores et déjà Leeds United de ses ambitions en championnat pour son centenaire.

En effet après une saison folle ou pour sa remontée, Leeds a volé sur le podium avec une attaque de feu, cette saison le club est dans le dur avec une seule victoire en six journées de championnat et une élimination précoce en Carabao Cup. Les départs de cet été ont été compensé avec des choix du coach suèdois mais ces choix sont ils payant ? L’absence d’un gardien confirmé ne pèse t’elle pas sur la défense si souvent critiqué du coach suédois.

La situation est sérieuse dans le Nord de l’Angleterre, où la succession de mauvais résultats coûte généralement la tête de l’entraineur. Ce ne sera visiblement pas le cas pour l’ancien numéro 9 de la Suède, qui a confirmé en conférence de presse avoir prolongé son contrat avec les Peacocks jusqu’en juin 2022. Une décision forte du troisième de Premier League, qui compte bien s’inscrire sur le long terme avec son technicien suèdois.

« C’est signé. J’avance comme toujours, match après match, saison après saison. Je ne vais pas au-delà de ça. Comme toujours, je profite de ce que je fais au quotidien, parce que c’est le cas. Je ne peux pas m’imaginer entraîneur dans deux, trois ans, parce que les choses ne sont pas comme ça. Je sais comment cela se passe, rien de plus. Même en ayant ce contrat, cela ne change rien », a souligné Henrik Larsson, parfaitement conscient que cela ne le protégeait pas d’une éviction en cas de saison totalement blanche. Néanmoins, la marque de confiance est là et Larsson pourrait même battre un record de longévité à Leeds s’il allait au bout de son engagement, le dernier entraineur ayant tenus plus de 4 ans à Leeds étant Howard Wilkinson à la fin des années 80.


#311

Ca va venir ! Je pense que c’est le temps que tous les automatismes se refassent avec les nouveaux arrivants. De plus il y a quand même certaines choses intéressantes donc on y croit !

#312

remontée

Après un début de saison très difficile marqué par une dix-septième place fin septembre, bon nombre pensé Henrik Larsson menacé en cette saison de centenaire du club anglais. Toutefois alors qu’Octobre arrive, Jari Litmanen directeur sportif des Whites a confirmé que Larsson avait toute la confiance de la direction. Vrai confiance ou bluff au moment des négociations de contrat avec le fils Jordan Larsson, buteur attitré du club anglais ?

Octobre
Le mois a commencé contre le Real Madrid, pour ce premier gros choc de la saison Larsson alignait son équipe type contre le grand Real, rapidement Paulinho se démarque en prenant de vitesse Nacho pour venir tromper Navas du gauche. Mais le Real n’est pas le club de la Champion’s pour rien et très vite Cristiano Ronaldo a égaliser.

Pas le temps de souffler que Leeds bouscule le club madrilène avec le second but inscrit par l’espoir Patrick Roberts. Une nouvelle fois Modric permet au Real de vite recollé. Le Real va alors acceléré en prenant l’avantage par Bale puis en construisant un écart conséquent grâce à Isco. En seconde période Leeds tentera un retour avec un but d’Isak mais le Real continue la crise de Leeds.

En championnat la reconquête passa par un match contre Burnley, très vite Paulinho a ouvert le score montrant une fois de plus qu’il faudrais compter sur lui cette année. Un peu plus tard Arthur doublera la mise pour Leeds sur un penalty obtenu par Jordan Larsson. Gudmundsson réduira l’écart mais Leeds ne se laissera pas remonter cette fois. En seconde période Leeds accèlérera notamment avec l’entrée de Sterling qui délivrera deux caviars pour Paulinho puis pour Larsson permettant a Leeds de remporter sa deuxième victoire consécutive en Premier League.

Dans la foulée les Whites se déplaçait pour aller défier Wolverhampton à Molineux. La première période vu disputé et bascula sur un fait de jeu avec un penalty inexplicable sifflé contre les Whites… Raul Riguiez le transforma evidemment. Une fois de plus Leeds s’est retrouvé à courir après le score ce n’est qu’en fin de match que Leeds parviendra à sauver le nul grâce à une magnifique reprise de la tête de Jonny Evans.

On recevait ensuite le FC Bâle d’Eder Balanta en Champion’s, rapidement ce match est devenu celui de Vinicius Jr qui dispute aujourd’hui son 11ème match de la saison et devrait rester à Leeds l’an prochain. Après seulement cinq minutes, Vinicius ouvrait le score après avoir dribblé la défense suisse.

En début de seconde période c’est Roberts qui reprenait le centre de Vinicius pour doubler la mise de façon très élégante. Même si Van Wolsfinkel réduisait l’écart, Vinicius assurait la victoire presque instantanément avec un coup francs Juninhesque des 45m. Leeds est donc après cette phase aller de Champion’s deuxième de son groupe ex-eaquo avec le Real Madrid.

Larsson a finit le mois par une nouvelle victoire contre Stoke City, une nouvelle fois c’est Vinicius qui a fait le boulot en ouvrant vite le score après avoir pris appui sur son compère Paulinho. Roberts doublais la mise avant la pause. En seconde période Vinicius ajouta un second but, son troisième doublé du mois pour lancer définitivement Leeds dans son opération remontée. En fin de match Stoke reviendra avec un but de Jahanbakhsh mais dans le temps additionnels Isak entré en jeu tua le peu de suspense restant avec un but splendide en ciseau sur un centre de Vinicius.

Cette victoire permet à Leeds de remonter déjà à la 12ème place de Premier League. Si le mal n’est pas guérit la guérison se porte bien.





Octobre_classement

OctobreButeur

Larsson est toujours en tête du classement mais voit Vinicius Jr et Paulinho revenir au classement.


#313

Ca va un peu mieux tout de même. Tu remonte au classement.


#314

Sur la bonne voie!


#315

La routourne commence a routourner ! C’est une bonne chose


#316

Voila ça repart pas trop mal mais on a l’impression que ton fils est sur un moins bon roulement que la saison passée.

#317

rumeur

Hart

Alors que Pontus Dalhberg est ciblé par les supporters du club comme le point faible de ce début de saison difficile de Leeds, une rumeur enfle dans le Nord de l’Angleterre. L’ex international anglais Joe Hart serait en contact pour prendre place au plus vite dans les cages.

Alors que Leeds vit un début de saison compliqué, le club entrainé par Henrik Larsson est déjà sujet aux rumeurs. En effet suite au départ de l’ancien numéro Wiedewald pour Wolfsburg l’été dernier, Larsson est contraint d’aligner le jeune Dalhberg avec le très jeune Barnette en back up faut de signature.

Tout l’été des rumeurs ont courus sur un potentiel renfort. Leeds et Larsson ont approché Diego Alves, Kaylor Navas mais aussi Jordan Pickford mais à chaque fois cela s’est soldé par une échec. Kaylor Navas avait choisit de quitter le Real car on annonçais que le Real ferait sauter la clause de Oblak. Il n’en fut rien et le portier costaricien est resté en Espagne. Diego Alves a préféré disputer la Champion’s avec la Juventus Turin tandis que Jordan Pickford a été bloqué par ses dirigeants demandant 89M£ pour le libérer.

Finalement personne n’est venu et le début de saison s’est avéré très difficile pour les Peacocks. Actuellement 7ème attaque et 18ème défense de Premier League, les rumeurs enfle sur un recrutement possible. C’est alors que la rumeurs Joe Hart a enflé. Libre depuis cet été après deux saisons blanches à City, l’ex-international anglais de 32 ans est sans club et proche de prendre sa retraite. Il a été vu récemment à Madrid lorsque Leeds jouait le Real Madrid. Le Sun l’a aussi immortalisé en tribune VIP du dernier match contre Stoke City ou il a applaudi le quatrième but.

Gianluca Di Marzio annonce que le portier pourrais très vite signé avec le troisième du dernier championnat. On parler d’un contrat de six mois avec un salaire de 2,5M£. De quoi permettre à Hart de retenter sa chance voir de décrocher une place pour l’Euro 2020. Henrik Larsson a quant à lui démenti l’information renouvelant sa confiance à son portier titulaire.


#318

ça remonte doucement mais surement. va falloir passer augmenter la cadence


#319

Joe Hart comme titulaire quand tu as une défense qui prend l’eau…

Non mais Mr LARSSON, vous êtes tombé sur la tête, surtout si le joueur sort de deux saisons blanches… Un coup à la Lassana Diarra au PSG.

Un salaire de 2.5 M pour 06 mois soit 400 000 € par mois, il est chaud Joe…

Leeds mérite mieux que Joe Hart, durant le match face à Stoke, Butland a été filmé en train de vous glissé un message à l’oreille, surement le montant de son salaire…


#320

Moi je suis pour Butland, mais Hart est pas si mauvais que ça, mais à ce prix réveil